Visites

 139492 visiteurs

 1 visiteur en ligne

Conthey
A visiter
cadeau.gifPourquoi ?

Les anciennes nouvelles peuvent se consulter en cliquant sur l'onglet "Nouvelles" (en haut, à gauche).

Veuillez consulter aussi l'onglet "téléchargement".

news.gifLes 6 dernières nouvelles


Descendance de Duc Jean Joseph - par Etienne le 15/02/2015 @ 17:30

HEREDIS OnLine

 

Plusieurs milliers de personnes (le CGC n'a pas pris la peine de tous les compter) sont des descendants de cet illustre Contheysan. Nous les avons découverts sur 11 générations. En faites-vous partie ? 

Consulter le site Heredis Online peut vous renseigner :

Duc Jean Joseph http://h3.heredis-online.com/fr/CGC/duc_jean_joseph/accueil.

Entrez votre nom et prénom et peut-être ...

****************************************************************************

Cercle Généalogique de Conthey

Léon Roh, rue du Centre 22, 1976 Erde 

roh_leon@bluewin.ch


Un Contheysan hors normes

Duc_Jean_Joseph.jpg

 

La commune de Conthey n’a donné au canton du Valais qu’un seul conseiller d’Etat. Et encore, pour l’espace d’une semaine seulement. L’élu s’est vu contraint de démissionner avant même d’avoir pu siéger. Les faits se déroulent en 1815. Le personnage central de cette intrigue s’appelle Jean-Joseph Duc. «Je l’ai souvent croisé au cours de mes recherches. Sa personnalité singulière ne m’a jamais laissé indifférent. Pour l’époque, il est le seul originaire de la grande commune de Conthey à accéder à d’aussi hautes fonctions», explique l’historien valaisan, Jean-Henry Papilloud.

 

Un parcours exemplaire

Tout commence en 1748. Jean-Joseph Duc naît à Daillon. Il est, selon le chroniqueur historien Anne-Joseph de Rivaz, «le premier sorti de la plus ignoble roture» puisque issu du monde paysan. Un statut qui ne l’empêchera pas de percer sous l’Ancien Régime en sa qualité de notaire et d’officier au Service étranger. La Révolution va le révéler. Cette figure énigmatique est aux premières loges pour défendre la liberté et l’indépendance du Bas-Valais en 1798. «Le parcours de cet homme habile est exemplaire des occasions qu’offre la période de la Révolution aux ambitieux et aux talentueux. Il incarne les valeurs de son époque, à savoir l’affirmation de l’individu par rapport à la société. Son histoire, c’est un roman d’aventure. Une pièce tragicomique. Comme la vie, quoi!» poursuit, enthousiaste, Jean-Henry Papilloud.

 

La bosse du commerce

Une indépendance d’esprit qui vaudra à Jean-Joseph Duc d’être le seul Bas-Valaisan à représenter le canton au Sénat helvétique, organe législatif qu’il présidera «un peu comme un certain Jean-René Germanier». En parallèle, il accumule une certaine richesse «puisqu’il est un des rares Valaisans à avoir la bosse du commerce», plaisante l’historien.

L’année 1815, entrée du Valais dans la Confédération, sera, pour lui, l’occasion rêvée de jouer de ses talents mâtinés de ruse. Qualifié par ses pairs de «boussole des paysans de la Lizerne au pont de Sierre», il devient le leader incontesté du tout nouveau dizain de Conthey. Soit la treizième étoile du drapeau valaisan.

Imposée par les puissances alliées qui ont battu Napoléon, la création de ce dizain est un compromis. Les Haut-Valaisans ne voulaient accorder que trois dizains au Bas-Valais, tandis que ce dernier en demandait huit.

 

Une injustice crasse

Le 12 mai, c’est la consécration. Après plusieurs tentatives infructueuses entre 1802 et 1810, voilà sa carrière couronnée. Il est élu au Conseil d’Etat. Un happy end qui ne plaît pas à tout le monde. Pour preuve, les militaires haut-valaisans, encore fâchés d’avoir dû abandonner leur supériorité au profit de leurs anciens sujets du Bas, décident de démissionner en bloc si Jean-Joseph Duc reste au Conseil d’Etat. Son élection est annulée.

«C’est ainsi que le seul Contheysan de l’histoire élu à l’Exécutif cantonal n’y est resté finalement qu’une seule semaine.»

Une injustice crasse pour cette commune qui ne regroupe pas moins de 4% de la population valaisanne. Deux ou trois conseillers d’Etat contheysans n’auraient, du coup, pas été de trop durant les deux cents ans qui suivent.

 

Tous cousins… ou presque!

L’Association des amis du patrimoine contheysan tient aujourd’hui son assemblée générale à la tour Lombarde à Conthey. Jean-Henry Papilloud en profitera pour donner une conférence, dès 20 h 15, sur ses recherches concernant Jean-Joseph Duc. L’occasion aussi d’évoquer un nouvel ouvrage intitulé «Descendance connue de Jean-Joseph Duc. Tous cousins… ou presque». Un titre qui prête à sourire. Pourtant Jean-Joseph Duc est bien connu des généalogistes puisqu’il comptabilise 4000 descendants sur 11 générations. «Son envie de grimper dans l’échelle sociale lui a valu de passablement essaimer dans les alentours. Un Contheysan sur trois a un lien de parenté avec Jean-Joseph Duc. Pour l’anecdote, les actuels présidents de Chamoson, Vétroz, et Conthey ainsi que le président du Conseil bourgeoisial de Sion sont des descendants directs», de cet illustres personnage, commente l'un des rédacteurs du livre susmentionné, grand passionné de généalogie.

1748: naissance à Daillon

1798: député valaisan au Sénat helvétique

1802: président et grand châtelain du dizain de Sion

1815: conseiller d’Etat (élection annulée après une semaine)

1821: mort à Sion

 

François de Riedmatten

Selon NF du 6 février 2015

 

... / ... Lire la suite


Châteauneuf au pluriel - par Etienne le 20/03/2012 @ 20:57

Châteauneuf

Un nom - Deux, deux quartiers

Châteauneuf-Conthey - Restaurant des Fougères

Chateauneuf_Conthey.jpg

Châteauneuf-Sion

Chateauneuf_Sion.jpg


Fête patronale à Sensine vers 1920 - par Etienne le 31/12/2010 @ 11:44

La fête patronale de la St-Séverin à Sensine vers 1920

 

Accordéoniste ( inconnu)

1er rang : Zambaz-Dayen Joséphine 1900-1988, Duc-Zambaz Elise 1901-1968, Fumeaux-Zambaz Rosa 1904-1979, Evéquoz-Dayen Elise 1904-1996 ;

2ème rang : ? , Sauthier Joseph 1906-1972, Vergères-Zambaz Adelaïde 1902-1991, Sauthier Julie 1903-1966, Udry Agnès 1897-1982, Fumeaux-Zambaz Charlotte 1901-1948, Evéquoz Emile 1905-1934, Dayen Louis 1902-1931, Sauthier Emile 1906-2000, Evéquoz Ferdinand 1906-1987 ;

3ème rang : Sauthier Amédée 1906-1986, Germanier Paul 1905-1975, Zambaz Jules 1901-1982, Berthouzoz Alexandre 1903-1962, Sauthier Marcel 1903-1985, Fumeaux Dionis 1905-1937;

4 ème rang : Rapillard Henri 1904- ? ,Fumeaux Emile ( en militaire) 1901-1962, Germanier Henri 1900- ? , Zambaz Alfred 1903-1958

Sensine_vers 1920.jpg

Article paru dans Régional, 1965 Savièse


Oudin - Sensine en 1926 - par Etienne le 31/12/2010 @ 11:30

Oudin-Sensine.jpg
 
Les habitants du quartier d’Oudin à Sensine en 1926
Devant le bâtiment de Pierre Julien UDRY 1873-1922 et Virginie UDRY-RAPILLARD 1872-1944 qui est devenu plus tard la maison familiale du couple Jules CLAIVAZ 1910-1988 et Marguerite CLAIVAZ-ZAMBAZ 1914-1990
Devant assis : Udry Henri 1912
1er rang de gauche à droite : Udry Alphonse 1915-1950, Vergères Henri 1918-1937, Claivaz-Zambaz Marguerite 1914-1990, Fontaine-Claivaz Esther 1919, Dessimoz-Udry Rosa 1920-2008, Duc Oscar 1920-1997, Zambaz-Rapillard Ernestine 1916-2004, Evéquoz Simone 1922-1944 , Duc-Sauthier Yvonne 1912-1991, Vergères-Antonin Franceline 1889-1965
2 ème rang : : Ingold-Udry Berthe 1905- ? , Vergères Paul 1922-1976, Vergères Clément 1889-1941, Proz Amélie 1908- ?, Evéquoz Jean 1923-1989, Udry-Fumeaux Ida 1901-1966, Rapillard-Vergères Maria 1924 , Putallaz-Fumeaux Célina 1903-1974, Fumeaux-Zambaz Constance 1880-1973
A la fenêtre : Udry-Rapillard Virginie 1872-1944

 

Article paru dans Régional, CP 101, 1965 Savièse

 


Lourdes59_1.jpg

 
Lourdes 1959 : Paroisses de St-Séverin et de la Ste-Famille
1er rang : Germanier-Udry Juliette 1934, Follonier-Sauthier Marguerite 1933, Duc-Vergères Mariette 1919-2007 et sa fille Sylvianne 1947-2000, Anna Linniger-Duc-Antonin 1914-2006, Udry-Sauthier Sarah 1889-1977, Fontannaz-Jacquemet Pauline 1908-1995 ;
2ème rang : Roh-Roh Angèle 1907-1965, Evéquoz-Rapillard Aline 1919-1990, Fontannaz-Antonin Marie 1920-1988, Dessimoz-Udry Simone 1918-1992, Dessimoz-Evéquoz Martine 1913, Dessimoz-Antonin Anne Marie 1930 ;
3ème rang : Udry-Fumeaux Alice 1899-1990, Germanier-Evéquoz Catherine 1888-1969, Rapillard-Fontannaz Thérèse 1920, Jacquemet-Séverin Marie 1900-, Berthouzoz-Fontannaz Estelle 1892- ? ;
4ème rang : Séverin Henri 1922-1984, Germanier Fernand 1921-1992, Séverin Marc 1924-1986, Germanier Joseph 1907-2001, Berthouzoz Jean 1921-1985.

Article paru dans Régional, CP 101, 1965 Savièse


Merci

ATT2.gif

Devinette

Je peux lire dans vos pensées. Vous n'y croyez pas ? Essayez ! Vous n'en reviendrez pas...

^ Haut ^